Edito

L’année 2017 s’annonce résolument vaudevillesque, du moins à l’Avant-Scène !

Pas moins de trois pièces burlesques en ce premier trimestre : Le Dindon de Georges Feydeau par la compagnie La Strada en janvier, Panique au Plazza de Ray Cooney par les Troubadours de Chavin et La brune que voilà de Robert Lamoureux par les Chapeaux Verts en février…

Et au mois de mars, cerise sur le gâteau de la bonne humeur : Guillaume Meurice, que les auditeurs de France-Inter connaissent bien, nous fera mourir de rire avec son one-man show : Que demande le peuple ? 

Deux concerts trads, une soirée jazz, un spectacle Jeune Public et enfin un pêle-mêle  par la classe de flûte traversière de l’école de Musique : La flûte magique de Luna participeront à l’offre culturelle riche et variée de la salle de spectacles.

Décidément, on ne devrait pas s’ennuyer en 2017 !

Colette FERNIQUE

Maire-adjointe chargée de la culture

 

 

E

V

E

N

E

M

E

N

T

Dimanche 26 Février 2017 à 15h00
Théatre Comédie
La brune que voilà de R. Lamoureux
Par les Chapeaux Verts
Spectacle proposé par le Cercle Laïque et Culturel d'Argenton-sur-Creuse

Notre héros cherche dans les cheveux bruns la consolation et l'oubli des cheveux blonds qui l'ont fait souffrir. Ce n’est pas une brune, mais quatre que Germain a choisies et ses malheurs (dont nous allons rire) viennent de la multiplicité de ses choix . Il ne sait pas rompre - il ne veut pas faire de peine - il a donc quatre maitresses à la fois , mais un fait nouveau va l'acculer à une décision. Comment la prendra-t-il ? Réponse au 3ème acte Le 4ème acte, qui voit le triomphe de "la brune que voilà ", ne se déroulera pas sur scène.

Distribution :

Didier Fauguet : Germain Vignon 
Agnès  Pinton : Anne Marie
Aurélien Davoust : le mari 
Alexandra Combe : Christine
Bernard Clément : l’autre mari
Marion Davoust : Sophie
Gilbert Guillot : Victor
Marie-Thé  Caux : Sonia       
Mathieu Patraud : Louis  Sabatier